11 Juil

Votre agence immobilière d’Etel se félicite du maintien du taux des droits de mutation !

Une fois encore, il y a matière à être fier du Morbihan. Alors que 90 départements français ont décidé d’augmenter les droits d’enregistrement, le conseil général a décidé de les maintenir à leur taux en vigueur. On aurait pu croire, pourtant, que le département se précipiterait sur cette possibilité d’augmenter ses recettes, un choix offert par les parlementaires lors de la loi de finances 2014. Il n’en est rien ! Votre agence immobilière d’Etel ne peut que saluer cette décision qui contribue à encourager le regain d’énergie du marché.

Vous n’ignorez pas qu’un acquéreur qui achète une propriété dans le Morbihan est redevable d’une certaine somme au département : une somme qu’on appelle les frais de notaire. Ceux-ci regroupent les droits de mutation, la taxe de publicité foncière et les émoluments du notaire. Dans les départements qui ont choisi d’augmenter le taux des droits, celui-ci est passé de 3,8 à 4,5% du prix d’un bien. L’immobilier neuf est le seul à n’être pas concerné par la hausse : le taux de 2,75% s’applique pour tout logement construit depuis moins de cinq ans ou encore en cours de construction.

Concrètement, cela donne les sommes suivantes : une maison de 260m² sur près de 3 400m² de terrain, à deux pas des dunes d’Etel et affichée à 655 000€ coûtera à son acquéreur environ 33 300€ au titre des droits de mutation. Si cette même maison avait été, au hasard, dans le Finistère, cette somme aurait grimpé à plus de 38 000€ !

Les agences immobilières d’Etel ne peuvent que se féliciter de la décision de n’avoir pas alourdi la facture : alors que le marché se relève courageusement de plusieurs années de crise, nous pensons qu’il faut tout faire pour ne pas le freiner !

E.P. / BazikPress © La Bombilla Roja – Fotolia.com

Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée