23 Oct

Crédit immobilier : des opportunités à saisir pour votre projet à Étel

Le Morbihan, la Bretagne, l’air marin…, autant de belles raisons d’investir dans l’immobilier et pourquoi pas à Étel, charmante petite ville située au bord du littoral atlantique. Surtout en ce moment. Les taux de crédits n’ont jamais été aussi bas. Ils continuent de chuter, mois après mois, de quoi vous permettre d’emprunter une somme rondelette sans avoir de trop lourdes mensualités à rembourser. Vous envisagez d’acheter ? En 2014, le prix moyen d’une acquisition est de 213 316 €. Avec les taux actuels, cela revient donc à des mensualités entre 1 094 € et 1 243 € par mois sur 20 ans hors assurance. Dans le détail, vous pouvez acquérir un 20 m² pour 272 € par mois à Rennes, un 40 m² pour 551 € à un taux de 2,75 %. A Nantes, idem : vous pouvez acheter un 20 et un 40 m² en remboursant les mêmes mensualités et pour un 60 m² pour 826 € par mois.

La région ouest baisse fortement

Porté par les renégociations, mais pas seulement, le marché de l’emprunt immobilier reste donc extrêmement dynamique. Et particulièrement dans la région Ouest. Selon le dernier baromètre des taux empruntis.com, les taux du marché oscillent entre 1,95 % sur 7 ans et 3,70 % sur 30 ans. Ils sont de 2,75 % sur 20 ans. En Île-de-France, ils sont un peu plus élevés : de 2,10 % à 3,75 %. En réalité, du nord au sud, la baisse est générale. « Depuis maintenant 7 mois, les taux d’intérêt ne cessent de battre leurs propres records. Pas un taux moyen sur 20 ans au-dessus de 3 %, un taux sur 15 ans à 1,85 % dans le Sud-Ouest… Financer son bien immobilier n’a jamais coûté aussi peu cher », explique Thierry Bernard, Président d’Empruntis, réseau de courtiers en banque et assurance.

Un marché immobilier redynamisé

Des taux bas sont synonymes de coûts d’acquisition bas. C’est donc forcément une bonne nouvelle pour les candidats à la propriété. Cependant, les taux ne sont pas le seul facteur déterminant : les prix du m² et les aides de l’état ont aussi leur rôle à jouer. Et de ce côté, les signaux sont plutôt positifs. Selon le site MeilleursAgents, les prix sont en baisse dans 37 des 40 premières villes de France. Quant aux dernières mesures gouvernementales, elles pourraient aider à redynamiser le marché.

O.D. / Bazikpress  © Tomfry – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée