28 juil

Le bon prix : le secret d’une annonce immobilière réussie à Étel !

annonce immobilire sur papier journal

Le secret d’une bonne annonce immobilière à Étel est toujours le même : le prix de vente. C’est toujours lui et encore lui qui déclenche l’envie de visiter. Certes, la loi Alur a changé la donne, alourdissant quelque peu les annonces immobilières, notamment celles relatives « à la vente d’un lot, quel que soit l’auteur (professionnel ou particulier) et sans distinction de l’usage de ce lot ou de l’immeuble, qui doivent mentionner plusieurs informations sur la copropriété concernée telles que le nombre de lots ou le montant moyen annuel de la quote-part à la charge du vendeur dans les dépenses courantes… Mais, à votre avis, que regarde l’acheteur en premier ? Et oui, le prix, en fonction de son budget et des prix du marché. D’autant plus qu’aujourd’hui, il les connaît. Lorsqu’il cherche un bien à vendre, il commence par s’installer devant Internet pour consulter les annonces, comparer les biens en vente et les prix. Alors, n’imaginez pas le tromper ! D’ailleurs, sachez que les experts de l’immobilier estiment que si votre logement est affiché 5% au-dessus du prix du marché, les acheteurs risquent de ne pas faire l’effort de se déplacer pour le visiter.

Faites appel à un agent immobilier

Vous voulez soigner votre annonce immobilière à Étel, dans le Morbihan ? La solution est de passer par une agence immobilière. Ainsi, il n’y a pas de risque que vous vous trompiez sur le prix de vente. Un professionnel a l’habitude d’expertiser des biens. Il sait les analyser. Et contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas si facile. Il y a de nombreux critères à prendre en compte : emplacement, desserte des transports en commun, proximité du centre-ville, ensoleillement, état de la construction, du système de chauffage… Ce n’est pas uniquement une question de m². En effet, chaque bien immobilier est unique, ne serait-ce que par l’emplacement. Et donc parfois, d’une rue à l’autre, les prix sont très différents.

O.D. / Bazikpress © auryndrikson

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée