26 sept

Une bonne annonce immobilière dans le Morbihan fera la différence !

Jadin de MAs

Vous désirez vendre votre bien immobilier dans le Morbihan rapidement ? Évidemment, il ne faut pas se cacher qu’il est dans votre intérêt que votre annonce immobilière le mette en valeur afin qu’il se démarque ! Rappelez-vous que l’arrivée d’Internet a révolutionné le monde de l’immobilier : de nos jours, sur le Net, des dizaines de milliers d’annonces sont accessibles. Alors, comment faire la différence ? En sortant du lot, à tout prix. Et en un seul clic. Car sur Internet, un acheteur potentiel ne passe que 3 secondes sur une annonce avant de passer à la suivante. Sauf si celle-ci retient son attention. Tout l’art d’une bonne annonce immobilière est donc là : attirer l’attention de l’internaute dans ce court laps de temps. D’autant que l’acheteur a ses habitudes. Il cherche, compare, détaille les annonces, puis sélectionne en priorité celles qui, dans sa gamme de prix, lui apportent le plus d’information.

Mettez votre bien en avant avec des photos de qualité !

En effet, la photo est l’élément indispensable de votre annonce, car c’est la première chose que voit l’acquéreur ! Avec de beaux clichés, vous attirez son regard si votre bien est correctement mis en valeur. Et avec Internet, vous pouvez en mettre plusieurs à disposition. Attention toutefois, pour qu’elles soient efficaces et donnent envie à l’acheteur de visiter, il faut qu’elles soient de très bonne qualité. Pour photographier l’extérieur et l’intérieur de votre logement sous son meilleur jour, choisissez une journée ensoleillée, rangez, voire même ajoutez un bouquet de fleurs ou quelques plantes vertes pour égayer. Veillez à montrer les avantages et les points forts de votre logement. S’il possède un grand balcon, montrez-le ou présentez la vue. S’il ne possède pas de points positifs particuliers, préférez plutôt un plan qu’une photo qui montre des défauts. Les photos avec défauts font fuir les acheteurs ! En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un photographe qualifié.

C.V. / Bazikpress © Cyril Comtat

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée